Kata, pas katastrophe

Comment mémoriser un kata ?

À méditer durant ce week-end pluvieux

Stage du 18 juin 2016

Superbe stage orienté sur la maîtrise du bâton (Djo)
Les participants ont pu apprendre la maîtrise du Djo contre Djo et contre main nue.

Et encore un grand bravo à Marie-Elodie, Chantal, Katia, Didier et Fabian pour l’obtention de leur nouvelle ceinture, l’aventure en direction de la prochaine continue dès lundi…

Stage printemps 2016-19

Le « Muscle de l’âme »

je vous encourage à lire l’article en lien ci-dessous. Les exercices conseillés par l’ostéopathe se retrouvent en grande partie dans notre pratique.

Une des clés qu’une pratique régulière nous aide à être bien dans nos têtes et nos corps ?

Le « Muscle de l’âme » pourrait être la source de votre anxiété et de votre peur 1200x600-9

 

 

Les cours auront lieu à Pentecôte

cropped-img_0872.gif

Les cours auront lieu normalement le lundi de Pentecôte 16 mai !!!

A vos Kimonos

 

50 ans… dont 38 passés à pratiquer les arts-martiaux

 Ce lundi, jour de mes 50 ans, les membres du club mon fait la surprise d’organiser une petite fête.


Certains anciens sont aussi venus. Patrick Jodry, fondateur du club et qui qui m’a enseigné durant de longues années la magie des arts martiaux m’a fait aussi l’immense plaisir de venir depuis la France pour cette occasion.

50 ans… dont 38 passés à pratiquer les arts-martiaux dans ce club… et toujours en pleine forme, ceux qui suivent les entraînements ne diront pas le contraire.

Je suis persuadé que la pratique régulière dans notre Dojo a largement contribué à cet état de fait, en effet, Goshindo to Kenko, (Self-Défense et Santé), favorise une pratique épanouissante mais efficace tout en préservant sa santé, améliorant condition physique et mental. (Lire notre page nos origines)

Merci à tous pour cette formidable soirée remplie d’émotions et merci Patrick pour tout ce que tu m’as transmis et que je continue à transmettre avec la même passion en compagnie des autres instructeurs.

François Noverraz

Le Qi : maîtrise de l’énergie

Saurez vous sentir cette énergie au Dojo ?
Chaque personne a son ressenti, la pratique des Katas est un bon moyen d’approche

cette vidéo nous montre que le Qi ou Ki peut être interprété de multiple façon, à vous de trouver la votre… ou pas…

TOP 4 DES ALIMENTS À CONSOMMER JUSTE APRÈS LE SPORT

image

TOP 4 DES ALIMENTS À CONSOMMER JUSTE APRÈS LE SPORT

Notre chaîne YouTube

cropped-cropped-cropped-logosds.jpg

Retrouvez nos activités en vidéo ! De nombreuses playlists sont disponible par sujet ou niveau de ceinture.

N’hésitez pas à vous abonner à la chaîne afin de ne pas rater les prochaines vidéos…

https://www.youtube.com/channel/UCybYrIQjNV6gpGuunjOsBGA

 

 

Randori Ichi no Kata

On retrouve toute la philosophie du Karaté Sankukai dans cet exercice de base à maîtriser pour une ceinture jaune.
Les déplacements et rotations sont privilégiés contrairement à un affrontement frontal.

Ich-Ni-San : compter en japonais

Petite aide aux débutants, car souvent lors d’exercices répétitifs, nous comptons dans la langue du pays du soleil levant.

Tout d’abord une vidéo ludique et drôle pour aller jusqu’à 20 puis une autre plus sérieuse pour atteindre 100 !

Veillez remarquer les deux variantes concernant le 4 et le 7 pour des raisons de superstition.

 

 

Location d’une salle équipée

Proche du Bois du Petit Château à La Chaux-de-Fonds, notre grande salle bien éclairée sans piliers et plafond haut est à louer ponctuellement ou à long terme les mercredi et vendredi ainsi que les weekend.

Équipée de deux vestiaires, toilettes, douches et recouverte de tapis, elle est idéale pour toutes sortes d’activités dans tous les domaines.

DSC_0341

DSC_0337

Tarifs, visites et tout autre renseignements au 079 551 79 51 ou clubsds@gmail.com

Le Dojo reste ouvert durant les vacances !

  
Le Dojo est ouvert le 29 février profitez en pour venir faire un petit essai gratuit !!!

http://www.clubsds.com

clubsds@gmail.com

079 551 79 51

Ikkajo omote et ura

Ce lundi nous avons étudié les deux façon d’aborder la technique Ikkajo (Ikkyo en Aikido)

La forme Omote étant une confrontation de face – souvent lorsque l’exécutant est plus fort que l’adversaire, alors que la forme Ura consistera à accepter et utiliser le mouvement de l’adversaire (même si les deux formes ont comme principe d’utiliser la force de celui-ci).

 

 

Dans les écoles traditionnelles (ryu) de budō (arts martiaux), certaines techniques étaient réservées aux étudiants avancés et fidèles, par exemple ceux résidant dans le dōjō et participant à son entretien (les uchi deshi) ; ces techniques, dites okuden, étaient la face ura de l’enseignement. Les techniquesomote étaient enseignées aux élèves débutant ou de passage.

Les techniques omote sont des techniques considérées comme moins efficaces, qui présentent plus de risques, ce sont donc celles où l’on passe devant l’adversaire, s’exposant ainsi à une contre-attaque si le mouvement n’est pas parfaitement exécuté ; on se présente du côté « public » à l’adversaire. Ce sont des techniques où l’on entre dans la zone dangereuse (à l’intérieur), des techniques directes.

Les techniques ura sont des techniques plus efficaces ou moins dangereuses, dans lesquelles on s’expose moins ; ce sont typiquement les techniques où l’on passe derrière l’adversaire, on se présente du côté « privé ». Ce sont des techniques où l’on absorbe l’attaque de l’adversaire, où celui-ci se retrouve à l’extérieur du mouvement, des techniques indirectes.

On simplifie souvent ce concept par un dualité omote / devant et ura / derrière. Certains professeurs, en aïkido par exemple, l’exprime par « positif » pouromote et « négatif » pour ura.

Un sabre japonais a un côté omote et un côté ura.
Le côté extérieur du sabre, lorsqu’il est porté à la ceinture à gauche, fil vers le haut, est le côté omote. Dans la position en garde « normale » (fil vers le bas en direction de l’adversaire), le côté omote est donc sur sa gauche. Deux adversaires face à face, en garde croisée, sont donc en garde omote si les côtésomote de leur sabre se font face, soit en garde ura. Ces notions omote ou ura sont moins ambigües que droite ou gauche.
Un coup de sabre « Men » en direction de la tête, peut donc être porté soit en omote (en passant à droite du sabre de l’adversaire vue de l’attaquant!) soit enura (en passant de l’autre côté).

Sources : Wikipedia
https://fr.wikipedia.org/wiki/Omote_et_ura

 

Tenchi Nage « le ciel et la terre »

Ce lundi, après une série de Katas (les débutants trouverons Eian shodan ici), Dag a choisi de travailler cette technique très intéressante que nous continuons à approfondir jeudi.

Projection terre ciel.
Le déséquilibre de l’attaquant est vers l’arrière et le côté tandis que l’autre bras monte à hauteur d’oreille. La projection vient du mouvement de coupe latérale. Le bras en hauteur descend de façon à rejoindre l’autre bras.

La coupe part d’un côté de la tête pour aller vers la hanche opposée en passant dans le dos de l’adversaire. L’autre bras reste baissé pendant la coupe.
Une variante beaucoup plus martiale et dangereuse consiste à frapper avec la paume de la main le menton au lieu de monter à hauteur d’oreille.

Petit démonstration en vidéo par Doshu Moriteru Ueshiba, petit fils du grand Maître Ueshiba qui trône en photo sur le mur d’honneur de notre Dojo

j’ai personnellement eu la chance de participer à un stage qu’il a donné il y a quelques années à Zürich.

François Noverraz

Shomen Uchi Ikkajo

Un petit rappel d’une des techniques travaillées au Dojo durant les semaines 4 et 5

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Philosophie Des Arts Martiaux

cropped-frame_0_5_58_373.jpg

Les Arts Martiaux ont deux faces : le visible et l’invisible. C’est vrai, certains pourraient être tentés de penser automatiquement à l’art guerrier, au combat. D’autres plus avertis sont et resteront en quête de découverte de l’Energie suprême, du surpassement.

De toute façon, il n’y a pas de héros qui puisse se prétendre des Arts Martiaux. Le seul plaisir qu’on puisse y découvrir, c’est de se retrouver en état de grâce par le fait de l’harmonie entre nos deux parties physique et spirituelle.

Si combat il y a dans l’univers martial, c’est bien celui de l’homme avec lui-même. Le Grand Concept des Arts Martiaux, c’est bien celui qui donne à chacun de pouvoir établir une auto-évaluation.

L’homme en raison de sa nature s’exprime avec des mots, ceux-ci sont dits ou chantés; il s’exprime aussi avec son corps, des mouvements harmonieux ou non sont alors source d’extériorisation : exercices, danses, efforts musculaires en sont alors la manifestation.

Celle-ci est peut-être bien une partie de la partie visible que l’univers martial nous propose. Mais l’essentiel est ailleurs.

N’est-ce pas que vous êtes souvent regardés de travers lorsque vous prononcez ces deux mots :  » Arts Martiaux « . C’est parce que dans l’esprit de certains, ces mots sont devenus synonymes de combat, de spectacle, de violence, d’acharnement, de compétition (qui peut conduire quelquefois au chaos, ou pire au K.O.). Cela peut se comprendre, dans la mesure où de nombreux maîtres (et du fait même leurs élèves), ont oublié, nous pouvons dire négligé le but principal qui nous attend : utiliser l’Energie qui habite chaque individu et qui est constituée d’un ensemble d’énergies: le ciel, l’homme et la terre. C’est peut-être cette partie invisible du monde martial qu’il faut découvrir, utiliser, s’en servir pour que l’harmonie des trois énergies précitées soit complète et enrichissante.

On ne peut guère songer à maîtriser un adversaire quand on n’a pas encore la maîtrise de notre propre être, de notre propre corps et de nos sensations.

Le véritable sens d’un art martial, c’est, nous le croyons, d’éviter de penser à la brutalité, à toute forme d’agressivité et à la destruction de l’être humain.

Par le savoir, la concentration, la maîtrise de nos acquis et de l’être intérieur qui nous habite, il faut que nous puissions assurer la maîtrise physique et mentale d’un adversaire tout en respectant ce dernier qui reste, comme personne humaine, digne de notre respect.  Un maître de Kung-Fu dit un jour cette phrase merveilleuse :

  •  » La pratique des arts martiaux est aussi une forme de réconciliation avec nous-mêmes « . C’est encore lui qui a toujours cru qu’un maître qui s’endort sur ses lauriers, devient peu à peu inerte, inefficace et inutile.
  •  » Le jour où nous saurons tenir au creux de nos mains les sentiments qui occupent nos cœurs, nous pourrons nous prétendre maîtres de nos esprits.« . Cette magnifique maxime qui nous vient de Chine épouse merveilleusement bien une autre qui vient du Japon :
  •  » Si l’on commence une confrontation, il faut gagner, mais se battre n’est pas le but. L’art guerrier est l’art de la paix, l’art de la paix est le plus difficile: il faut gagner sans se battre « .

Tout pratiquant est appelé à vivre les principes des Arts Martiaux au quotidien. en réalité, à quoi servirait-il d’avoir des tatamis saturés d’individus, dont certains se retrouveraient le lendemain à braquer des magasins, à agresser des passants ou à se battre en bandes rivales, cela en se servant de l’acquis martial qui, en principe, est censé être canalisé pour le Bien et rien que pour le Bien.

Les parents (principaux éducateurs dans la vie d’un enfant), ne s’y trompent pas. Ils savent qu’un enfant est censé passer, au moins une fois dans la vie, par une activité d’épanouissement. Les Arts Martiaux ont pour base fondamentale une Philosophie. Ils représentent une forme d’épanouissement car ils offrent à la fois :

  1. Une activité sportive : qui donne au corps de pouvoir s’exprimer en toute liberté à condition que certaines limites soient respectées.
  2. L’endurance : qui nous habitue à la « souffrance utile » qui nous donne des ailes pour mieux résister aux tempêtes de la Vie.
  3. L’autodéfense : qui de nos jours, est un facteur essentiel puisque la loi de la jungle est encore aujourd’hui, malheureusement d’actualité.
  4. La maîtrise de soi : qui confirme et actualise notre concentration, mais qui peut aussi nous assurer un calme intérieur sans pareil pour une meilleure canalisation de notre énergie.
  5. L’assurance : que d’enfants manquent d’assurance en eux-mêmes. Les Arts Martiaux viennent apaiser, puis effacer peu à peu leur timidité et faire que s’épanouisse, bien naturellement leur personnalité.

 

Certes, toute activité sportive a son point fort et son côté pédagogique. Mais les Arts Martiaux apportent un plus, une certaine complémentarité de par son « ensemble » entier, indivisible et indissociable. Ainsi, trouverons-nous souvent certains pays où les élèves sont invités à choisir la pratique d’un art martial en complément à l’éducation physique et sportive. Bien évidemment, il n’est pas question de rendre impératif ce genre de choix, mais faut-il aussi qu’on s’interroge s’il ne faut pas tirer profit d’un sport qui est à la fois une hygiène de vie à être vécu au quotidien.

Naturellement, les plus humbles ne sont pas nécessairement les plus faibles ni les plus effacés. La force qui se dégage d’eux est strictement intérieure. Mais ce n’est pas parce qu’on est humble qu’on ne s’affirme pas. Là encore, il est indispensable que nous restions nous-mêmes et que nous continuions de nous affirmer à travers cette force tranquille, loin de toute violence. Cette même force qui nous protège, nous rassure et nous donne des ailes. La puissance peut devenir impuissance si elle ne comporte pas une réelle modestie. Nous ne parlons pas de celle qu’on apprend dans les livres, question qu’on puisse passer pour des artisans de la paix et de bonheur aux yeux de ceux qui nous regardent ou de jouer les moralisateurs auprès de ceux qui nous écoutent.

Nous le savons, tout le monde en parle, aujourd’hui, nous sommes continuellement exposés à la critique, à la jalousie, à l’agressivité et surtout celle qui se prétend intellectuelle. Dans notre quartier, au bureau, dans la rue, dans nos collectivités … on risque constamment de se faire prendre au piège de la destruction gratuite de l’homme. Justement, il ne faut surtout pas faire le jeu des bas esprits qui s’attendent toujours à ce qu’on descende à un niveau assez proche de l’abîme.

(Extraits du Sabre et le Rameau, de Joe Saadé et Bernard C.Bieler)

1976-2016 : 40 ans de passion

DSC_0340

Notre école a été fondé en 1976 à La Chaux-de-Fonds par Patrick Jodry.

patrick

Pour la pratique du karaté Sankukai, le club a été reconnu comme école officielle par Maitre Nanbu, fondateur de ce style.

20150601_164906380_iOS

Suite à ses nombreux séjours au Japon, Patrick Jodry se forma à la pratique de l’aïkijutsu sous la direction de Maitre Gozo Shioda, fondateur du Yoshinkan et en Suisse, à l’aïkido avec Maitre Ikeda complétant ainsi la pratique du karaté et enrichissant l’enseignement au sein du club.

patdojo_1980

Constatant que de nombreux pratiquants d’arts-martiaux interrompaient prématurément leur pratique suite à de nombreuses blessures provoquées par la compétition, Patrick Jodry privilégia une approche plus traditionnelle et rigoureuse de l’enseignement, sans toutefois s’écarter de la notion d’efficacité qu’une pratique assidue engendre naturellement car la sérénité face aux diverses situations potentiellement dangereuses ne s’acquiert pas forcément au travers de la compétition ou de la confrontation directe, mais plutôt par un apprentissage régulier de la maîtrise de soi.

Actuellement la direction technique du club a été reprise par François Noverraz, membre depuis 1978 assisté par Dag Olsen. Tout en réformant la structure du club pour l’adapter aux évolutions de la société, ils se portent garant pour faire perdurer l’esprit insufflé par Patrick Jodry durant ses nombreuses années d’enseignement.

DSC_0443

IMG_0923

 

Bonne année 2016

 
En route pour une nouvelle année de découvertes, de joie et de partages sur les tatamis !!!

2016 : Bonnes résolutions

arts_martiaux

  • Faire une activité pour moi
  • Améliorer ma condition physique, cardio, souplesse, coordination…
  • Augmenter ma confiance en moi
  • Me défouler
  • Méditer

Pas besoin de commencer de multiples activités :

Goshindo to Kenko, l’art de la self-défense est fait pour vous.

Accessible femmes, hommes dès 7 ans, jusqu’à 50 ans et plus

Nouveaux cours débutants pour 2016
Cours d’essai gratuit

http://www.clubsds.com
079 551 79 51
clubsds@gmail.com

 

 

 

Joyeuses fêtes

Santa-Karate-Chop

Notre club sera fermé dès le 21 décembre, reprise des cours le lundi 4 janvier.

Les cours de la rentrée seront spécialement axés pour les débutants, n’hésitez pas à nous contacter pour un essai…

http://www.clubsds.com
clubsds@gmail.com
079 551 79 51

 

Dojo à louer à la Chaux-de-Fonds

Notre Dojo équipé de deux vestiaires, douches et toilettes est à louer le vendredi ou le weekend.

Recouvert de tatamis, il convient à toutes sortes d’activités pas forcement liées aux Art-Mariaux.

Location ponctuelle ou à long terme.

Infos à clubsds@gmail.com

079 551 79 51

Crochet (Mawashi Tsuki)

A découvrir lundi soir à l’entrainement, 5 superbes techniques pour contrer les coups de poings en crochet.

http://www.clubsds.com

Leçon de Yoko Geri

Voici la parfaite démonstration du Yoko Geri par Maître Monkey

sigareta

si vous venez au Dojo, on vous apprendra, mais pas pour voler des cigarettes 🙂

Sport et Self défense

Et si vous vous mettiez au sport ?  Non seulement vous serez en pleine forme mais vous allez améliorer  votre potentiel et votre mental en cas d’agression. Accessible pour tout age et condition physique.

Venez faire un essai gratuit !!!

079 551 79 51 –  clubsds@gmail.com

www.clubsds.com

IMG_0164

 

Initiation au mini-club

Une  initiation à nos activités est organisée au mini-club de la La Chaux-de-Fonds le vendredi 13 novembre à 16h45

Un peu d’histoire…

Voici une vidéo très intéressante sur l’histoire du Karaté
Notre style, le Sankukai est inspiré en partie du shito-ryu

Ananko : La lumière du Sud

Bientôt à (re) découvrir dans votre Dojo : Kata et applications dans des situations réelles

Ce Kata a été créé il y a plus de 100 ans par Maître Chotoku Kyan après un voyage à Taiwan d’où son nom Ananko, la lumière du Sud.