Ikkajo omote et ura

Ce lundi nous avons étudié les deux façon d’aborder la technique Ikkajo (Ikkyo en Aikido)

La forme Omote étant une confrontation de face – souvent lorsque l’exécutant est plus fort que l’adversaire, alors que la forme Ura consistera à accepter et utiliser le mouvement de l’adversaire (même si les deux formes ont comme principe d’utiliser la force de celui-ci).

 

 

Dans les écoles traditionnelles (ryu) de budō (arts martiaux), certaines techniques étaient réservées aux étudiants avancés et fidèles, par exemple ceux résidant dans le dōjō et participant à son entretien (les uchi deshi) ; ces techniques, dites okuden, étaient la face ura de l’enseignement. Les techniquesomote étaient enseignées aux élèves débutant ou de passage.

Les techniques omote sont des techniques considérées comme moins efficaces, qui présentent plus de risques, ce sont donc celles où l’on passe devant l’adversaire, s’exposant ainsi à une contre-attaque si le mouvement n’est pas parfaitement exécuté ; on se présente du côté « public » à l’adversaire. Ce sont des techniques où l’on entre dans la zone dangereuse (à l’intérieur), des techniques directes.

Les techniques ura sont des techniques plus efficaces ou moins dangereuses, dans lesquelles on s’expose moins ; ce sont typiquement les techniques où l’on passe derrière l’adversaire, on se présente du côté « privé ». Ce sont des techniques où l’on absorbe l’attaque de l’adversaire, où celui-ci se retrouve à l’extérieur du mouvement, des techniques indirectes.

On simplifie souvent ce concept par un dualité omote / devant et ura / derrière. Certains professeurs, en aïkido par exemple, l’exprime par « positif » pouromote et « négatif » pour ura.

Un sabre japonais a un côté omote et un côté ura.
Le côté extérieur du sabre, lorsqu’il est porté à la ceinture à gauche, fil vers le haut, est le côté omote. Dans la position en garde « normale » (fil vers le bas en direction de l’adversaire), le côté omote est donc sur sa gauche. Deux adversaires face à face, en garde croisée, sont donc en garde omote si les côtésomote de leur sabre se font face, soit en garde ura. Ces notions omote ou ura sont moins ambigües que droite ou gauche.
Un coup de sabre « Men » en direction de la tête, peut donc être porté soit en omote (en passant à droite du sabre de l’adversaire vue de l’attaquant!) soit enura (en passant de l’autre côté).

Sources : Wikipedia
https://fr.wikipedia.org/wiki/Omote_et_ura

 

Publicités

2 réflexions sur “Ikkajo omote et ura

  1. intéressant, toutefois dans l’entrée omoté, il manque un élément important qui se nomme tai hatari ( coup de hanche) quand l’adversaire touche le sol et qui n’apparait absolument pas dans la vidéo,,, a méditer

    J'aime

    • Cette vidéo est un exemple glané sur YouTube.
      On est jamais autant bien servis que par soi-même, les vidéos tournées par nous-même au Dojo reflètent mieux notre travail.
      Nous essayons d’ailleurs de les privilégier dans la mesure du possible

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s