Gichin Funakoshi

Vous vous êtes certainement demandé qui sont les maîtres en photo sur le mur d’honneur du Dojo.

Voyons déjà Maître Gishin Funakoshi (1868-1957) fondateur du Karaté Do « moderne »

Gichin Funakoshi, le « père du karaté », aurait dit que « l’objectif ultime du karaté ne se résume pas aux mots « victoire » et « défaite », mais consiste plutôt dans le polissage du caractère des pratiquants ». L’approche de O’Sensei Funakoshi met en exergue les valeurs spirituelles et la finesse mentale au détriment de toute forme de brutalité, que celle-ci relève de la force physique ou de la technique. Il ne tardait jamais à mettre en garde prétentieux et autres vaniteux qui, assoiffés de gloire, participaient à de spectaculaires démonstrations. « Ils jouent dans les branches et le feuillage d’un arbre sans avoir la moindre idée de ce que recèle le tronc. »

Aux yeux de O’Sensei, la pratique du karaté visait aussi bien la maîtrise de l’art lui-même que la maîtrise de notre propre esprit. C’est ainsi que, dans Karate-dô Kyôhan, il écrit : « La valeur de l’art dépend de celui qui l’utilise. S’il est utilisé pour une cause juste, alors sa valeur est grande; par contre, s’il en est fait un mauvais usage, alors il n’est pas d’art plus nuisible et malfaisant que le karaté. » Les arts martiaux ne sauraient être réduits à de simples techniques, ruses et stratégies, dont l’unique dessein serait d’apporter la victoire en combat.

Dans la conception de O’Sensei, maîtrise et agilité techniques s’affadissent bien plus vite au regard des vertus bien plus essentielles que sont le polissage du cœur et du caractère. Il encourageait les pratiquants à chercher les aspects cachés et fondamentaux de l’art.

Avant d’énumérer les 20 préceptes qu’il a formulés et qui restent d’actualité, voici une petite phrase qui résume le personnage :

«Je commence enfin à comprendre ce qu’est le blocage au visage.» [jyodan agé uké] ~ O’Sensei Funakoshi, alors âgé de quatre-vingts ans.

20 préceptes de Gishin Funakoshi

1/ Il ne faut pas oublier que le karate commence par le salut, et se termine par le salut.*

2/ En karate, on ne prend pas l’initiative de l’attaque.

3/ Le karate est un complément de la justice.

4/ Connais toi toi même, ensuite connais les autres.

5/ En art, l’esprit importe plus que la technique.

6/ L’important est de garder son esprit ouvert vers l’extérieur.

7/ Le malheur vient de la paresse.

8/ Ne pense pas que l’on fasse du karate seulement dans le dojo.

9/ L’entrainement en karate se poursuit tout au long de la vie.

10/ Vois tous les phénomènes à travers le karate et tu trouveras la subtilité.

11/ Le karate est comme l’eau chaude, elle refroidit dès qu’on cesse de la chauffer.

12/ Ne pense pas à gagner, mais pense à ne pas perdre.

13/ Change selon ton adversaire.

14/ L’essentiel en combat est de jouer sur le faux et le vrai.

15/ Considère les membres de l’adversaire comme autant de sabre.

16/ Dès qu’un homme franchit la porte d’une maison, il peut se trouver en face d’un million d’ennemis.

17/Prends la garde comme un débutant, ensuite tu peux te tenir naturellement.

18/ Noublie pas la variation de la force, la souplesse du corps, et le rythme dans les techniques.

20/ Pense et élabore toujours.

Pour en savoir plus http://fr.wikipedia.org/wiki/Gichin_Funakoshi

Source : wikipedia

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s